Loading

Le pied est un élément du corps qui est soumis à tout le poids du corps lorsque ce dernier est en charge. Il est composé de 26 os (il existe également des os incontants qui n’apparaissent que chez certaines personnes), de plusieurs muscles et ligaments qui permettent la stabilité des articulations et donc du pied en entier. Ces éléments permettent au pied d’avoir une excellente capacité d’adaptation aux contraintes auxquelles il est soumis. Plusieurs pathologies peuvent apparaitre si un des éléments est défaillant.

Vue du dessous

Vue du dessus

Vue du côté interne du pied

Vue du côté externe du pied

Douleurs osseuses

L’âge, la mauvaise répartition des appuis sont les causes les plus importantes de pathologies osseuses. En effet, le capiton plantaire (couche graisseuse sous le pied) agit comme une sorte de coussinet. Avec l’âge, nous observons une fonte de ce capiton pouvant amener une plus grande pression au niveau des zones en contact avec le sol amenant des douleurs récurrentes durant la marche.

La mauvaise répartition des appuis peut également provoquer l’apparition de douleurs osseuses. Lors de l’exercice (marche, course…) il se peut qu’une zone du pied (le talon et l’avant-pied, le plus fréquemment) soit soumis à des microtraumatismes répétés. Ceux-ci peuvent entrainer des micro-fractures.

Douleurs musculaires

De nombreuses personnes sont atteintes de tendinites chroniques, c’est-à-dire de douleurs localisées au niveau d’un tendon revenant systématiquement durant la marche ou la pratique d’un sport. Les tendinites apparaissant au niveau du membre inférieur peuvent être dues à une mauvaise position du pied entrainant une sur-sollicitation de certains muscles. Le travail d’un podologue et d’un kinésithérapeute sont très complémentaires pour soigner ces pathologies.

Douleurs nerveuses

Les douleurs nerveuses apparaissent lors du coincement d’un nerf entre deux os dû à un mauvais positionnement des articulations. Au niveau du pied, les plus fréquentes pathologies traitées par le podologue sont le névrome de Morton et le syndrome du sinus du tarse. La sciatalgie peut également être traitée s’il s’agit d’une chaine ascendante, c’est-à-dire d’un problème venant du pied et ayant des répercussions au niveau du nerf sur tout son trajet. S’il s’agit d’une chaine descendante, un ostéopathe est apte à traiter cette pathologie. Seul le praticien peut établir l’origine du problème.

Les semelles ont pour but de redonner du confort à la personne durant son activité, supprimer totalement les douleurs. Pour cela, elle remet le pied dans une certaine position afin de lui redonner un fonctionnement physiologique et ainsi agir sur les étages supérieurs (genoux, bassin, lombaires). Le but d’une consultation n’est pas de mettre en évidence une pathologie type comme citée ci-dessus mais de définir un schéma pathomécanique amenant à des douleurs et ainsi, de mettre en place un traitement afin d’agir sur la cause de celles-ci à long terme.