Loading

Acte de pédicurie et stérilisation des instruments

Lors d’une consultation en pédicurie, le podologue veille tout d’abord à utiliser des instruments stériles afin d’éviter tout risque d’infection. Pour cela, il a à sa disposition un autoclave (stérilisateur). Il traite les affections cutanées (la peau), unguéales (les ongles), ainsi que les déformations des orteils.

Quelques exemples :

  • Cutanées :
    • Cors, Durillons
    • Mycoses (pieds d’Athlète)...
  • Unguéales (Ongles) :
    • Mycoses des ongles
    • Ongles incarnés
    • Déformations de l’ongle tel que l’ongle en volute (courbure de l’ongle très prononcée)...
  • Déformations des orteils :
    • Hallux Valgus (déviation du gros orteil vers l’intérieur)
    • Quintus Varus (déviation du 5ème orteil vers l’intérieur)
    • Supraductus (chevauchement d’un orteil sur un autre)
    • Infraductus (position d’un orteil sous un autre)
    • Orteils en griffes...

En ce qui concerne la stérilisation, l’autoclave est un appareil respectant les normes européennes. Il permet une stérilisation de « Type B », la même à celle réalisé à l’hôpital. C’est un stérilisateur à chaleur humide (vapeur d’eau). Ce type de stérilisation est le plus fiable et le plus facile à contrôler.


Le suivi du patient

Pour chaque patient, le praticien proposera un nouveau rendez-vous, quelques semaines plus tard afin d’évaluer le traitement mis en place, des photos seront prises avant l’acte, après l’acte et quelques semaines plus tard afin de suivre l’évolution. Un rapport au médecin prescripteur sera établi et envoyé dans les plus brefs délais.