Loading

L’examen clinique se décompose en 4 étapes :

  • L’anamnèse
  • - L’examen palpatoire, les testings musculaires et la prise de mesures articulaires
  • - L’examen statique
  • - L’examen de la Marche

L’anamnèse (≈15 minutes)

C’est l’étape clé d’une consultation en Podologie, elle reprend les données personnelles du patient mais surtout le motif de la visite. Cette étape permettra d’orienter le déroulement de l’examen clinique et de répondre particulièrement aux plaintes de patient.

L’examen palpatoire, les testings musculaires et les prises de mesure (20 minutes)

L’examen palpatoire se déroule de la façon suivante :

Le praticien vient palper différents éléments anatomiques (tendons, corps musculaire, os, ligaments) du membre inférieur afin de faire ressortir des douleurs pouvant avoir une incidence sur les plaintes énoncées par le patient lors de l’anamnèse.

Les muscles jouent un rôle très important durant la marche. Les rétractions ou les sur sollicitations musculaires peuvent notamment être à l’origine de diverses pathologies des membres inférieurs. Le Podologue va tester chaque groupe musculaire pour évaluer les dysfonctions.

Les prises de mesures sont également une étape clé pour comprendre le fonctionnement du membre inférieur lors de la marche ou du sport pratiqué. Si une paire d’orthèse plantaire est proposée au patient à la fin de l’examen clinique, ces mesures seront prises en compte lors de la confection de celle-ci pour obtenir un résultat optimal et adapté au pied du patient.

L’examen statique (5 minutes)

Le praticien observe le patient de face, de dos, de profil et fait ressortir certains déséquilibres qui peuvent être à l’origine des plaintes du patient.

L’examen dynamique (20 minutes)

Il se décompose en deux parties.

Lors de la 1ère partie, le patient sera amené à marcher (ou courir si sportif) sur un tapis de course. Le but étant de se rapprocher le plus possible de la marche « physiologique » du patient. Le podologue filmera cette marche.

La dernière partie est le passage sur une plateforme de force. Celle-ci nous montrera des informations impossibles à voir à l’œil nu lors de la marche sur tapis comme le timing de déroulement du pas par exemple.

La vidéo de la marche sera décomposée et expliquée au patient directement après. Les différents déséquilibres observés durant tout l’examen clinique seront mis en commun afin de trouver un schéma pathomécanique expliquant les douleurs du patient.

Image obtenue avec la plateforme Image arrêtée sur l’enregistrement vidéo

Image obtenue avec la plateforme

Image arrêtée sur l'enregistrement vidéo

A la fin de cet examen, 3 issues sont possibles :

  • Proposition d’une paire d’orthèses plantaires
  • - Réorienter le patient vers un autre professionnel de la santé si besoin
  • Si le patient est venu pour faire un examen global sans motif particulier, il se peut qu’aucune paire de semelle ne soit proposée si aucun déséquilibre n’est observé.

Si traitement il y a, un traitement à court terme sera proposé afin de soulager le patient le plus rapidement possible, et un traitement à long terme afin d’agir directement sur la cause de la douleur.